Archives de novembre 2013

FAUT-IL DISSOUDRE LE PARTI SOCIALISTE ?

novembre 23, 2013

Le parti socialiste et les gauchistes sont les héritiers du parti fasciste de Benito Mussolini.

Ce qui caractérise les fascistes c’est une volonté autoritaire qui prend l’Etat pour support et un « désir universel de répression. » Dans les années 1930 les fascistes étaient anti individualistes et anti libéraux, contre toute liberté individuelle. L’individu était sommé de se soumettre au collectif censé s’incarner dans l’Etat :

« Anti-andividualiste, la conception fasciste de la vie met l’emphase sur l’Etat et ne tolère l’individu que si ses intérêts coincident avec ceux de l’Etat. »

« Si le libéralisme n’a que le mot individualisme à la bouche, le fascisme n’a que celui de gouvernement. »

« Le fascisme est définitivement et absolument opposé a la doctrine libérale, à la fois dans le domaine économique et politique. »

« Le fascisme est opposé à toutes les abstractions individualistes issue du XIXem siecle matérialiste. »

« Nous sommes les premiers à déclarer, face à l’individualisme libéral démocrate, que l’individu n’existe que dans la mesure où il est une partie de l’Etat. En tant que tel, il peut être soumis aux exigences de cet Etat. A mesure que la civilisation se développera et deviendra plus complexe, la liberté des individus se réduira. » Mussoilin discours de 1929, Milan.

réglement de la milice fasciste (1922) :
« Celui qui commande comme celui qui obéit doivent obéir avec humilité et condamner avec force. L’obéissance de cette milice volontaire doit être aveugle, absolue, respectueuse jusqu’au sommet de la hiérarchie, au Chef Suprême et à la Direction du Parti. »

Les thèmes socialistes et gauchistes sont toujours les mêmes.

Lorsque le ministre de l’intérieur Manuel Valls fait arrêter et mettre en garde à vue les personnes qui portent le teeshirt de la « manif pour tous », comme si une loi avait été voté dans le nuit interdisant le port de ce teeshirt, lorsque Valls fait mettre en garde à vue les personnes qui portent des bonnets rouges, ou qui  commémorent le 11 Novembre; ce ministre est dans l’illégalité; Les policiers qui mettent ces personnes en garde à vue, sont dans l’illégalité et doivent être sanctionné; Nul n’est censé ignorer la loi, encore moins ceux qui sont charger de l’appliquer. Les juges qui ont permis ces arrestations doivent être démis de leurs fonctions.

La volonté des gens de gauche de vivre dans le mensonge, le déni de réalité, de supprimer toute liberté publique montre leur coté délirant, fanatique. Ils sont instrumentalisé par une caste qui exploitent leurs délires.

LE PARTI SOCIALISTE DOIT ETRE DISSOUS.

Adam et Eve III

novembre 18, 2013

La clé pour comprendre le mythe d’Adam et Eve est le  » fruit de l’arbre de la connaissance du Bien et du Mal ». L’arbre est un arbre généalogique. Yavhé Dieu est un démiurge, un mauvais Dieu qui ne veut pas que les hommes soient heureux. Il chasse Adam et Eve du paradis, et lorsque les homme s’unissent pour construire la tour de Babel qui leur permettra d’atteindre le ciel ( de s’élever), il leur envoie les langues pour les diviser.

Dans l’AT, le péché d’Adam et Eve c’est de vouloir devenir comme des Dieux : avoir la connaissance et être immortels. La connaissance arrive par le serpent et la femme : Eve.   Dieu puni les hommes pour cela.

Dans le nouveau testament, les hommes sont fils de Dieu, ils ont la connaissance : la lumière et la vie éternelle.

Bilan Dec 2013

novembre 18, 2013

La décision de Marine Le Pen d’engager des mesures contre les personnes qui accoleraient les mots extrême droite à ceux du Front National, devrait faire date.
Les principaux adversaires politiques du FN, ce ne sont pas le PS, la gauche, l’UMP, ou même le CRIF ou ce genre d’association, mais ce sont les journalistes. Il faut donc les discréditer auprès de l’opinion publique. Le simple effet d’annonce de poursuites judiciaires envers ces journalistes devrait avoir un effet.

L’opinion publique a peut-être atteint le seuil critique au delà duquel elle doit se remettre en accord avec elle-même. Elle se suit elle-même, dès lors qu’une masse importante est en désaccord avec la doxa, si cette masse impose ses idées, l’opinion publique se remet en question et change d’elle-même, sans qu’il soit  besoin de la pousser. Nous en sommes peut-être là …

Ce sont les journalistes qui gouvernent réellement la France, ce sont eux qui disent le Bien et le Mal et que les Français écoutent tous les jours.

La raison pour laquelle le système fait la promotion de la démocratie, c’est que les imbéciles votent comme les journalistes leur disent. Les imbéciles sont majoritaires, ils ne se savent pas imbéciles car ils disent et pensent comme tout le monde. La minorité intelligente et capable est dénuée de tout pouvoir si elle n’a pas accès aux médias. (DDH art 11). Dès lors qu’on a compris, on achète les médias et les journalistes pour gouverner les pays.

Nous ne sommes pas démocratie, nous sommes en démagogie ou « démocratie d’opinion ». Les journalistes et les politiques flattent le bas peuple pour qu’il vote pour eux., ( La Fontaine, le corbeau et le renard.)