Les dix plaies d’Egypte

Si les natios avaient un peu de cervelle, ils comprendraient pourquoi Claire Chazal à reçu un seau d’excréments à travers la vitre de sa voiture. La pauvre n’a vraiment rien fait pour le mériter.

Ne s’agirait-il pas d’une action de représailles envers ceux qui ont envoyé un  colis contenant des excréments à Hélène Mandroux maire de montpellier pour s’être empressé de célébrer le premier mariage gay de France ?

C’est du oeil pour oeil et dent pour dent. Si on ne le comprend pas on ne comprend rien. Peut-être faut-il analyser de la même façon la décision touchant les comptes de campagne de Nicolas Sarkozy et les attaques contre Bernard Tapie qui ne paraissent pas totalement fondées. Vous avez touché – éliminé – deux de nos hommes, en représailles, nous éliminons deux des vôtres : Nicolas Sarkozy et Bernard Tapie pour Dominique Strauss Kahn et Jérôme Cahuzac.

Les Hébreux en Egypte étaient des fainéants qui passaient leurs vies dans de mauvaises discussions et refusaient de participer aux corvées. Convoqué devant le Pharaon, Moïse fit un prodige pour montrer sa grandeur au Pharaon : il transforma le bâton en serpent.  Le Bâton est un symbole de commandement, le serpent le symbole de la scélératesse. Transformer le bâton en serpent c’est se servir de son pouvoir pour commettre des bassesses. Les dix plaies d’Egypte sont les représailles contre le Pharaon et les Egyptiens pour avoir refuser de reconnaitre la grandeur de Moïse et la soumission  devant son Dieu Yahvé.

Moîse, le serpent, le pharaon.

Publicités

3 Comments »

  1. Les Hébreux en Egypte étaient des fainéants qui passaient leurs vies dans de mauvaises discussions et refusaient de participer aux corvées.

    Et dire que l’antisémitisme est de la faute de l’Eglise catholique. C’est se foutre de la gueule du monde.

    Les juifs ont toujours été haïs car l’enseignement de leur talmude leur enseigne la haïne des non-juifs (goyims)

    L’antisémitisme est donc une saine réaction au racisme des juifs.

    Les dix plaies d’Egypte ? Mais qu’en a-t-on à faire de l’histoire écrite par les juifs pour les juifs ? RIEN !

    Au nom de tous les nôtres !

    Alex Harris – CLEDM

  2. 2
    antidragon Says:

    On n’en a pas rien a faire, parce que l’histoire des juifs en Espagne en 1492, en Russie en 1905, en Allemagne en 1940, en Pologne en 1968, c’est l’histoire des Hébreux en Egypte.

    On n’en a pas rien a faire parce que l’immigration et le féminisme sont des plaies d’Egypte.

    Les plaies d’Egypte nous avertissent de ce qui nous attend, la dixième plaie d’Egypte, juste avant l’expulsion, c’est la mort des premiers nés : des gens qui auront compté.

  3. 3
    antidragon Says:

    Pour le reste, je suis d’accord avec vous, sauf qu’on a pas le droit de dire ces choses ouvertement sans courir le risque d’avoir affaire avec la police politique, via les suppressions de blogs … donc il faut ruser, dire les mêmes choses en restant dans la loi …


RSS Feed for this entry

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :