L’utilité du coùt des fonctionnaires

–  Voici ce que dit l’économiste Marc Rousset sur les coùts de la fonction publique :
http://www.europemaxima.com/?p=2204

«Il convient de garder présent à l’esprit que les dépenses collectives représentent seulement 46,6 % de la richesse nationale en Allemagne, tandis que la France détient le record mondial de la dépense publique, soit 56,6 % de son P.I.B. Cette différence de 10 % du P.I.B. s’explique pour plus de la moitié par les dépenses de personnel : la France compte 5,3 millions de fonctionnaires alors qu’ils ne sont que 4,7 millions outre-Rhin, pourtant plus peuplé. À degré de fonctionnarisation égal, les agents français ne devraient être que 3,5 millions (Jean-Pierre Robin, dans Le Figaro Économie, 12 septembre 2011, p. 28). Marine Le Pen n’a pas le courage de s’attaquer au problème fondamental du nombre trop élevé de fonctionnaires français dont les salaires représentent 13 % du P.I.B. en France tandis qu’ils représentent seulement 7 % du P.I.B. en Allemagne, ce qui signifie que quinze ans de mauvaise gestion de nos fonctionnaires en France représente la totalité de la dette publique française de 1680 milliards d’euros !»

Gauche et Droite sont comme les deux doigts de la main, ils ne s’opposent pas l’un à l’autre, mais marchent ensemble.

Lorsque les ouvriers et la masse prolétaire – ceux qui n’ont que leur force de travail à vendre et ne comprennent rien à rien – lorsque ces prolétaires sont las d’être gouvernés par la droite, alors les démagogues de gauche arrivent avec leurs promesses mirifiques, qu’ils tiennent en partie en endettant le pays et le mettant ainsi dans la main des banquiers. L’inflation consécutive à la hausse des salaires reprend tout ce qui a été accordé, et les ouvriers payent chaque jour de leur sueur ces droits acquis. La gauche étant incapable de faire tourner correctement l’économie d’un pays, et pour cause, la droite revient au pouvoir et le cycle se poursuit.

Une fois le pays en situation de faillite, ses créanciers, des banquiers, en prennent le contrôle comme l’explique le père regimbald dans l’article ci-dessous.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :