L’Etat et le Parti Socialiste : des relations ambigües.

Au cours des années Mitterrand, la fonction publique française est passé de trois millions à six millions de fonctionnaires, nous en sommes aujourd’hui à sept millions. Le poids financier de ces sept millions de fonctionnaires est énorme, chacun d’eux perçoit en moyenne 2350 euros de salaire net, à quoi s’ajoute les locaux, les véhicules nécessaires à leurs emplois, les assurances sociales et les retraites.
Pourtant … sommes-nous mieux soigné que dans les années 1970 ? Notre qualité de vie s’est-elle améliorée, vivons-nous plus en sécurité ? La réponse est non à toutes ces questions . Serions-nous plus riches que dans les années 1970 ? Non c’est le contraire, nous sommes plus pauvres.

Puisque l’augmentation du nombre de fonctionnaire n’a été d’aucun bénéfique aux Français la question reste posée : Pourquoi sommes-nous passé de trois à six millions de fonctionnaires en l’espace de quinze ans ?

Jean Jacques Rosa dans son petit livre « L’euro comment s’en débarasser » demande  :

« Quels peuvent alors être les intérêts particuliers des cartels ayant mis en place et soutenu la création de l’’euro ?
Le fait qu’ils puissent réunir en une même coalition les responsables politiques de toutes opinions, les hauts fonctionnaires et les grands patrons, nous met sur la voie. Il s’agit des intérêts communs à l’appareil d’état en tant qu’organisation défendant sa propre survie et sa propre expansion d’une part ( pour les politique et les fonctionnaires), et les grandes entreprises de l’autre, (pour les patrons) » Fin de citation.

L’idéologie de gauche qui considère l’Etat comme une organisation indépendante, représentant le peuple, dotée d’une volonté et d’une conscience, est issue historiquement de la doctrine fasciste qui est une divinisation de l’état, il n’y a que l’Etat qui compte, tout doit fait pour l’Etat, aucun sacrifice n’est assez grand pour l’Etat. Cette idéologie est toujours très présente en France, non seulement chez les socialistes mais aussi dans une frange de l’extrême droite. C’est sur cette idéologie que s’est construite la stratégie qui a permis l’arrivée au pouvoir de François Miterrand en 1981.
Aujourd’hui la fonction publique et les assimilés fonctionnaires représentent 25 % des salariés. Tout homme politique doit chercher à séduire ces électeurs, c’est d’autant pus facile que ces sept millions de personnes ont toutes le même patron et les mêmes intérêts. Elles représentent une force électorale colossale.et se comportent collectivement comme une seule personne morale

Tous les partis politiques ont intérêt à s’adresser à ces électeurs, mais jusqu’à présent, c’est le parti socialiste par son discours sur l’importance des services publics ou la nécessité de l’Etat, qui a su le mieux capter leur faveur en envoyant le message : « Si nous arrivons au pouvoir nous augmenterons le nombre de fonctionnaires et améliorerons leurs conditions de travail.

Cette synergie entre fonctionnaires et Parti Socialiste, l’un renforçant l’autre à tour de rôle, est malsaine, c’est un trust politique dont le but est l’arrivée au pouvoir pour les socialistes d’un coté et l’intérêt matériel des fonctionnaires de l’autre.
Lors de chaque campagne électorale, le Parti Socialiste promet l’argent du contribuable pour acheter ses électeurs. Une fois élu, il augmente le nombre de fonctionnaire pour renforcer son pouvoir. C’est ce qui explique pourquoi nous nous retrouvons aujourd’hui avec sept millions de fonctionnaires.
Cette synergie PS – fonction publique est anti démocratique, le PS au pouvoir gouverne dans l’intérêt de cette minorité et non dans l’intérêt général

Publicités

1 Comment »

  1. 1
    J CLAUDE Says:

    Les articles les plus orduriiers de la gauche passent comme des lettres à la poste sur AV, alors que les articles qui critiquent la gauche, le PS ou les fonctionnaires sont censurés. On ne se bat pas à armes égales.
    Ces articles proposé à AV et refusés ne passent pas, pourtant ce n’est que la vérité :

    Le parti socialiste et l’Etat des relations ambigües :
    https://antidragon.wordpress.com/201

    Qui sont les fasciste aujourd’hui :
    https://antidragon.wordpress.com/201

    Les gens de droite ne sont pas suffisamment agressifs, dans le bon sens du mot.

    …………………………………………………………………
    Félicitations pour ce message sur AGO ; un grand bol d air pur sur leur site puant de censure et de proselytisme de gauche


RSS Feed for this entry

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :