Les fascistes nouveaux

Vincent Cespedes, le philosophe, a dit à propos des fascistes, c’est-à-dire nous autres : les patriotes Français, dans un article paru sur le nouvel observateur, article supprimé depuis, mais qu’on peut retrouver sur Fdesouche : « pour en finir avec le national_racisme »  :
http://www.fdesouche.com/230399-vincent-cespedes-pour-en-finir-avec-le-national-racisme-de-lextreme-droite

» il faut retenir certaines leçons de Wilhelm Reich sur ce qu’il appelle la « peste émotionnelle ». Elle se propage chez des individus « désespérément frustré[s]« , « qui n’[ont] jamais songé à [leur] responsabilité sociale » et qui succombent « à l’érotisme tapageur du fascisme » : « Le pestiféré , écrit le philosophe, s’insurge contre le genre de vie des autres, même s’ils ne gênent en rien ses propres habitudes car il considère leur existence comme une provocation ». Et les fascistes ne jouissent qu’en s’identifiant à l’autorité, « les yeux constamment tournés vers le haut » ».

Cette phrase est importante :
« les fascistes ne jouissent qu’en s’identifiant à l’autorité, « les yeux constamment tournés vers le haut »

Les fascistes, ou ce qu’actuellement les médias appellent fascistes, ce sont des gens qui en 1940 étaient de gauche, ces gens ont toujours été du coté du plus fort, de l’état, ou de la doxa : de l’opinion dominante.

Ces gauchistes sont paranoïaques :

«les paranoïaques vont d’autant plus loin que leurs convictions délirantes sont conformes avec l’idéologie dominante. Ils sont comme des voiliers, les paranoïaques : si leurs voiles sont mal hissées ou déchirées, ils se plantent dans des récifs assez rapidement, et si leurs voiles sont très bien hissées et dans le sens du vent, ils prennent le large, c’est-à-dire qu’ils approfondissent leur délire. » Lae bal des dégueulases (blog fermé).

Les gauchistes / les fascistes se mettent toujours du coté du plus fort, parce que :

« le gauchiste est un « vrai croyant » qui, comme la technologie, n’a de cesse d’étendre son pouvoir sur le monde. » Unabomber

Si le gauchiste est démocrate ou républicain c’est que l’opinion dominante approuve la démocratie, il se met donc du coté des plus nombreux : des démocrates, du plus fort, pour  imposer sa dictature personnelle aux autres, au nom du Bien, de la démocratie, de la majorité.
Il s’agit de bien comprende cela, le gauchiste n’est démocrate ou républicain que pour imposer sa tyrannie personnelle aux autres, mais au nom du Bien, sans que personne ne s’oppose à lui ou ne le dénonce comme un salaud, un  fasciste. Ainsi il jouit !

Si aujourd’hui, on voit tant de personnes rejoindre Marine Le Pen au nom de la démocratie, de la répubique, c’est qu’ils ont compris que l’opinion publique changeait, ils se repositionnent du coté du plus fort, qui demain sera le Front National

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :