Les différentes conceptions du monde

Les gens de gauche ont une conception du monde commune : une weltanschauung en allemand.

Si nous avons quelques idées sur la façon dont les gauchistes construisent leur conception du monde, nous n’en avons toujours pas une vue d’ensemble cohérente et logique. Si on veut déconstruire, détruire brique à brique l’idéologie de gauche, il faudrait comprendre la façon dont les gauchistes élaborent leur  Weltanschauung.

Deux lignes se dégagent ; d’une part la façon de rechercher la vérité à partir de principes indiscutables, celle d’Aristote ou celle du discours de la méthode de Descartes ; Et d’autre part la façon dont parle Paul Jorion, à partir des émotions ou du ressenti.
La première est masculine, la seconde est féminine. Il en résulte une différence dans la façon d’être-au-monde des hommes et les femmes. On dit que les hommes sont meilleurs lorsqu’il s’agit du contrôle de leur environnement ; alors que les femmes excellent dans les relations interpersonnelles.
On pourrait même dire que les femmes ont une intelligence émotionnelle supérieure à celle des hommes, un QE plus élevé, l’intelligence émotionnelle étant :

« Une forme d’intelligence qui suppose la capacité à contrôler ses sentiments et émotions et ceux des autres, à faire la distinction entre eux et à utiliser cette information pour orienter ses pensées et ses gestes. [TRADUCTION] (Salovey et Mayer, 1990) ».

Ou encore :
« L’habileté à percevoir et à exprimer les émotions, à les intégrer pour faciliter la pensée, à comprendre et à raisonner avec les émotions, ainsi qu’à réguler les émotions chez soi et chez les autres. [TRADUCTION] (Mayer & Salovey, 1997). » Wikipédia


Mais on peut remarquer que ce qui est appelé ici intelligence émotionnelle n’est autre que  la rhétorique, qui consiste à «agir sur l’esprit» des auditeurs afin de les  convaincre de ce que l’on veut, en jouant sur leurs sentiments ; Que cette rhétorique a été supprimé de l’enseignement par la république Française ; et qu’elle a en quelques sorte rendu les Français infirmes d’un certain point de vue. Ce qui prouve cette infirmité, c’est la nullité des Français en ce qui concerne la séduction et la guerre psychologique.

Les principes de base de la séduction et de la guerre psychologique sont des ressentis. C’est-à-dire que nous ne sommes pas dans une science exacte ;  on s’attache,  comme dans le cas de la rhétorique, non pas au vrai, mais au vraisemblable, à ce qui se produit le plus souvent.
De ce constat ; ce qui se produit statistiquement le plus souvent, il faut produire une science. On ne se base donc sur aucune vérité, il n’est pas question de savoir ce qui est vrai ou non, juste ou non, mais de chercher les principes de base et de raisonner ensuite avec ces principes.

On peut comparer à une autre science celle de l’analyse technique des marchés boursiers qui ne se base sur aucune vérité, mais sur ce qui est observé le plus souvent. Les principes de base devraient s’approcher de ce qu’en dit Descartes ; il s’agit d’abord des ressentis qui plaisent ou déplaisent. ; L’amour ou la haine.

Voir catégorie rhétorique des passions :
https://antidragon.wordpress.com/2009/08/21/simplification-passions/

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :