Paranoïa: le cas Aimée

Dans : « de la psychose paranoïaque dans ses rapports avec la personnalité » Lacan étudie « le cas aimée » ;

Aimée était une jeune femme qui, dans les années 1920, a tenté de poignarder une actrice connue;  L’actrice a paré le coup en saisissant la lame à pleine main se sectionnant deux  tendons des doigts. Aimée s’est justifié est disant que cette actrice menaçait la vie de son fils, alors que les deux femmes ne se connaissaient pas; A la suite de cette tentative de meurtre, Aimée fut confiée aux soins de la psychiatrie.

Lacan la mit en confiance et la fit parler de sa vie ; Aimée était veuve et avait un fils, elle vivait avec une sœur : « dont la seule entrevue même pour nous dégageait le mauvais augure » dit Lacan ;  Cette sœur était envahissante et avait tendance à éclipser Aimée dans son rôle de mère.

Lorsque ce genre de problème arrive avec des gens de la famille, il y a des dettes morales, une reconnaissance qui ne peut être transgressé sans apparaître comme le dernier des ingrats ; il s’y mêle aussi de l’affection ; Ainsi la haine qu’éprouvait Aimée pour cette sœur ne pouvait s’exprimer en plein jour ; elle était refoulée; mais la pression était si forte que cette haine a trouvé une porte de sortie en s’extériorisant à l’encontre de cette actrice à laquelle Aimée s’identifiait ; C’était elle qui en voulait à son fils et non sa sœur chérie dont Aimée : «  se refuse à la considérer à elle-même comme hostile ou même néfaste, ni sous ce chef ni sous aucun autre » dit Lacan.

Cette haine s’est donc transposée de sa sœur vers cette actrice, qui a payé à la place de cette sœur ; c’est cela un bouc émissaire, une personne qui paye à la place d’une autre personne ! Parfois l’innommable accuse sa victime du crime qu’il a commis ; C’est l’inversion accusatoire bien connue aujourd’hui.

Aimée s’identifiait à cette actrice, elle était ce qu’elle aurait aimé être, elle symbolisait la  réussite sociale à laquelle elle aspirait. En frappant cette actrice c’est comme si Aimée  se frappait elle-même. Lacan notait que Aimée qui était très perturbée lors du passage à l’acte, eut les jours suivant, un apaisement et un retour au calme ressemblant  à une catharsis. Il nomma donc ce délire : « Paranoïa d’auto-punition » constatant que l’emprisonnement d’Aimée, valant comme une punition, la calma en satisfaisant ses sentiments de culpabilité ; C’est ce que Freud appelait masochisme primordial, ou instinct de mort ; ou tendance suicide chez Lacan.

C’est cette maladie que l’on retrouve chez les gens de gauche qui au fond, inconsciemment, se haïssent tant qu’ils cherchent à exterminer le peuple Français croyant se faire disparaitre.

Antidragon : l’instinct de mort

Antidragon : Instinct de mort : L’amok

Antidragon Bouc émissaires: Les animaux malades de la peste


Publicités

2 Comments »

  1. 1
    m Says:

    Cet article est ridicule… Se servir de la psychanalyse pour en sortir une banalité pathétique sur la gauche… Essayez de pensez par vous même, ce serait plus judicieux !

  2. 2
    van melle philipe Says:

    LE PROBLÈME QUAND ON NE COMPRENDS PAS CE QU’ON LIT C’EST QU’ON INTERPRÈTE.
    LE PROBLÈME DE L’INTERPRETATION EST CELUI DU SENS QUI EST DISSOUD DANS LE DELIRE INTERPRETATIF.
    ON ARRIVE A LA CRISE PARANOIAQUE QUI D’UNE BASE FAUSSE CONSTRUIT RATIONELLEMENT UN DELIRE QUI A L’APPARENCE DE LA VERITÉ MAIS QUI EN FAIT VISE A JUSTIFIER LA CROYANCE DU SUJET QU’IL EST… DIEU.
    VOICI UN EXEMPLE D’ALIÉNATION TYPIQUE OU LE SUJET CONFOND CELUI QU’IL EST AVEC CELUI QU’IL REVE DE DEVENIR.
    LA DERIVE DES POLITIQUES TROUVE BIEN SOUVENT SON ORIGINE DANS CE PROCESSUS.


RSS Feed for this entry

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :