Paranoïa suite

Dans un livre sur le trading écrit par une personne ayant fait des études de psychopathologie, voici ce que je lis :

« Fonctionnement paranoïde : mécanisme de défense visant à protéger l’intégrité psychique des menaces extérieures ; capacité à résister aux opinions des autres intervenants et à développer son propre jugement ; aptitude à réviser son jugement par rapport à celui du plus grand nombre ou du plus fort ; surestimation de soi-même et de ses capacités ; peu d’autocritique ou de remise en question personnelle ; conscience douteuse et méfiante à l’égard des autres intervenants, de leurs intentions réelles ; susceptibilité et volonté de masquer ses opinions, de ne pas dévoiler son propre jeu, sa stratégie, son mode d’intervention, ses anticipations. »

Ici on a donc la paranoïa comme un mécanisme de défense – défensif et préventif – méfiance et suspicion. Ensuite on retrouve les caractéristiques de l’opiniâtre ; capacité à résister aux opinions des autres ; peu d’autocritique et de remise en question personnelle ; susceptibilité ;  Toutes caractéristiques des gens de gauche; mais on a une chose en plus, car s’ils ne sont pas établit dans la vérité, les gauchistes comprennent très bien les rapports de force; ils sont dotés d’une  « aptitude à réviser leur jugement par rapport à celui du plus grand nombre ou du plus fort. » c’est-à-dire une capacité à aller dans le sens du courant ; Non seulement à suivre l’opinion dominante mais à l’adopter pour vérité par crainte de plus fort que soit ; et, en outre, à se persuader que ce droit du plus fort est le juste et la raison, et à le défendre. Sur un autre blog supprimé depuis, le bloggeur notait une relation entre paranoïa et capacité à adopter l’opinion commune :

« Dans l’histoire de l’avocate séquestrée et abandonnée dans la forêt pour mourir par une paranoïaque sadique voyant des pédophiles partout, on observe ce fait intéressant : les paranoïaques vont d’autant plus loin que leurs convictions délirantes sont conformes avec l’idéologie dominante. Ils sont comme des voiliers, les paranoïaques : si leurs voiles sont mal hissées ou déchirées, ils se plantent dans des récifs assez rapidement, et si leurs voiles sont très bien hissées et dans le sens du vent, ils prennent le large, c’est-à-dire qu’ils approfondissent leur délire. »

viaLe Bal des Dégueulasses: Paranoïa et voiliers.

Ce n’est pas une maladie dont les Français ont le monopole, bien qu’elle y soit au niveau d’un malaise dans la civilisation ; nos médias bien Français en sont atteints :

“The brainwashed Zionists and many Zionist brainwasher’s have, Anti-Semitic Paranoia Psychosis Disease.”

Définition:

“The definition of anti-Semitism come from the state of Israel and it is define as “irrational hatred of Jews more or simply because they are Jews”. It is a invention of the 20 century to brain wash the Jews into thinking they are hated because of who they represent.”   http://wideeyecinema.com/?p=7208

*

Opiniâtreté : voir catégorie tante à Danny

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :