Le gouvernement des mots

Delanoé en visite à Beyrouth

Si vous désirez devenir un leader de gauche, un berger du peuple de gauche, dans tout discours vous devez prononcer les mots : relation à la vie; amis; femmes; hommes; artistes de la vie; passion de la vie; culture; amitié; maison; jeunes; unité; confiance; avenir; fraternité; art de vivre. Dans le même style nous avons Ségolène Royal qui applique à peu près les mêmes recettes de cuisines.

Céline :

« Les latins, les latinisants sont conifiés par les mots, toujours, ce ne sont pas eux qui conduisent les mots, ce sont les mots qui les conduisent. Ils croient aux mots, ils ne croient qu’aux mots. Ils pensent que le monde est un mot, que le juif est un mot, que la stérilisation est un mot, que tout peut s’arranger avec des mots, avec un mot, avec un mot juste, avec un mot heureux. Ils raffolent des solutions verbales, dites heureuses, ils n’en reconnaissent jamais d’autres. Si les événements comme à Munich viennent bousculer leurs petites solutions verbales, vous les voyez longtemps, longtemps encore, demeurer tout déconfits, malheureux, ne reconnaissant plus le monde, leur monde, qui est un monde essentiellement de mots.  »

Lacan disait : le signifiant prime le signifié.

Les mots comptent davantage que la réalité !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :