Le mythe d’Adam et Êve

Êve a convaincu Adam de manger du fruit de l’arbre de la connaissance du bien et du mal, transgressant tous deux un  commandement de Dieu et acquerant ainsi la connaissance du bien et du mal. Par  cette connaissance, ils savent qu’ils sont nus, ils se vêtissent, ils acquièrent la pudeur. Pour les punir de leur désobéissance, Dieu les chasse du paradis, ils deviennent mortels. Ou, ayant acquis la connaissance du bien et du mal,  ayant acquis la conscience, ils savent qu’ils vont mourir. En raisonnant par syllogisme, on peut interpréter de cette façon : par la transgression des commandements de Dieu, de la Loi, on devient coupable (par définition), mortel, destiné à mourir, donc condamné à mort.

Êve a écouté le serpent, c’est un symbole qui a plusieurs sens. Lorsque Jésus traite les pharisiens de race de serpent, engeance de vipère, c’est une façon de leur signifier leur scélératesse. Mais le serpent est aussi  une métaphore visuelle (?) du membre masculin, donc un symbole du principe mâle, du Vir d’Aristote,  de ce qui donne l’intelligence.

Plusieurs interprétations sont possibles. 1) Êve a commis une scélératesse en relation avec le sexe en vue d’acquérir la connaissance du bien et du mal : du Vir, du principe mâle. C’est le péché originel, de là découlent les tribulations et les souffrances des hommes et des femmes :

«   Alors Yahvé dit au serpent : « Parce que tu as fais cela, maudit sois-tu entre tous les bestiaux et toutes les bêtes sauvages. Tu marcheras sur ton ventre et tu mangeras de la terre tous les jours de ta vie.Je mettrai une hostilité entre toi et la femme, entre ton lignage et le sien. Il t’écrasera la tête et tu l’atteindras au talon. »

A la femme il dit : «  Je multiplierai les peines de tes grossesses, dans la peine tu enfanteras des fils. Ta convoitise te poussera vers ton mari et celui-ci dominera sur toi. »

A l’homme il dit : « Parce que tu as écouté la voix de la femme et que tu as mangé de l’arbre dont je t’avais interdit de manger, maudit soit le sol à cause de toi !          A force de peine tu en tireras subsistance, tous les jours de ta vie. Il produira pour toi épines et chardon et tu mangeras l’herbe des champs. A la sueur de ton visage tu mangeras ton pain, jusqu’à ce que tu retournes au sol, puisque tu en fus tiré. Car tu es glaise et tu retourneras à la glaise. » »

***

Dieu dit au serpent : « Je mettrai une hostilité entre toi et la femme, entre ton lignage et le sien. »

Deux sens possibles suivant que le serpent symbolise la scélératesse ou l’Homme.

Dieu dit à la femme : « Ta convoitise te poussera vers ton mari et celui-ci dominera sur toi. »

Ce que convoite la femme, c’est le Vir. Ce qui domine la femme c’est le Vir.

2)  Une deuxième interprétation du mythe serait de dire que la scélératesse est un moyen d’acquérir la connaissance humaine, d’approcher de la mort  et de Dieu.

On pourrait résumer ce mythe simplement en utilisant des mots grossiers pour qualifier Êve et sa descendance. Les pères de l’église chrétienne ont ensuite créé un autre mythe, celui de la vierge Marie, qui a annulé celui d’Adam et Êve car il était fataliste et contenait une malédiction.

 

Source, Bible; Génèse 2-16 :

«Yahvé Dieu prit l’homme et l’établit dans le jardin d’Eden pour le cultiver et le garder.

« Et Yahvé Dieu fit à l’homme ce commandement : « Tu peux manger de tous les arbres du jardin. Mais de l’arbre de la connaissance du bien et du mal tu ne mangeras pas, car, le jour où tu en mangeras, tu mourras. »

Yahvé Dieu dit : «  Il n’est pas bon que l’homme soit seul. Il faut que je lui fasse une aide qui lui soit assortie. »

Yahvé Dieu modela encore du sol toutes les bêtes sauvages et tous les oiseaux du ciel, et il les amena à l’homme pour voir comment celui-ci les appellerait : chacun devait porter le nom que l’homme lui aurait donné. L’homme donna des noms à tous les bestiaux, aux oiseaux du ciel et à toutes les bêtes sauvages, mais, pour un homme, il ne trouva pas l’aide qui lui fut assortie. Alors Yahvé Dieu fit tomber une torpeur sur l’homme, qui s’endormit.  Il prit une de ses côtes et referma la chair à sa place. Puis de la côte qu’il avait tiré de l‘homme, Yahvé Dieu façonna une femme et l’amena à l’homme.

Alors celui-ci s’écria :

« Pour le coup, c’est l’os de mes os et la chair de ma chair. »

Celle-ci sera appelée femme.

Car elle fut tirée de  l’homme, celle-ci ! »

C’est pourquoi l’homme quitte son père et sa mère et s’attache à sa femme, et ils deviennent une seule chair.

Or tous deux étaient nus, l’homme et la femme, et ils n’avaient pas honte l’un devant l’autre.

 

3/    le récit du paradis

 

Le serpent était le plus rusé de tous les animaux des champs que Yahvé Dieu avait faits. Il dit à la femme : « Alors Dieu a dit : Vous ne mangerez pas de tous les fruits du jardin ? ». La femme répondit au serpent : «  Nous pouvons manger des fruits des arbres du jardin. Mais du fruit de l’arbre qui est au milieu du jardin, Dieu a dit : Vous ne mangerez pas, vous n’y toucherez pas, sous peine de mort. »

Le serpent répliqua à la femme : « Pas du tout ! Vous ne mourrez pas ! Mais Dieu sait que, le jour où vous en mangerez, vos yeux s’ouvriront et vous serez comme des dieux, qui connaissent le bien et le mal. »  La femme vit que l’arbre était bon à manger et séduisant à voir, et qu’il était, cet arbre, désirable pour acquérir le discernement. Elle prit de son fruit et mangea. Elle en donna aussi à son mari, qui était avec elle, et il mangea.

Alors leurs yeux à tous deux s’ouvrir et ils connurent qu’ils étaient nus ; ils cousirent des feuilles de figuiers et se firent des pagnes.

Ils entendirent le pas de Yahvé Dieu qui se promenait dans le jardin à la brise du jour, et l’homme et la femme se cachèrent devant Yahvé Dieu parmi les arbres du jardin. Yahvé Dieu appela l’homme : «  Où est-tu ? » Dit-il. « J’ai entendu ton pas dans le jardin, répondit l’homme ; j’ai eu peur parce que je suis nu et je me suis  caché ». Il reprit : «  Et qui t’a appris que tu étais nu ? Tu as donc mangé de l’arbre dont je t’avais défendu de manger ? «  L’homme répondit : « C’est la femme que tu as mise auprès de moi qui m’a donné de l’arbre, et j’ai mangé ! ». Yahvé Dieu dit à la femme : «  Qu’as-tu fait là ? » Et la femme répondit : «  C’est le serpent qui m’a séduite et j’ai mangé ! »

Alors Yahvé dit au serpent : « Parce que tu as fais cela, maudit sois-tu entre tous les bestiaux et toutes les bêtes sauvages.

Tu marcheras sur ton ventre et tu mangeras de la terre tous les jours de ta vie.

Je mettrai une hostilité entre toi et la femme, entre ton lignage et le sien. Il t’écrasera la tête et tu l’atteindras au talon. »

A la femme il dit : «  Je multiplierai les peines de tes grossesses, dans la peine tu enfanteras des fils. Ta convoitise te poussera vers ton mari et celui-ci dominera sur toi. »

A l’homme il dit : « Parce que tu as écouté la voix de la femme et que tu as mangé de l’arbre dont je t’avais interdit de manger, maudit soit le sol à cause de toi !

A force de peine tu en tireras subsistance, tous les jours de ta vie. Il produira pour toi épines et chardon et tu mangeras l’herbe des champs. A la sueur de ton visage tu mangeras ton pain, jusqu’à ce que tu retournes au sol, puisque tu en fus tiré. Car tu es glaise et tu retourneras à la glaise. »

L’homme appela sa femme « Eve » parce qu’elle fut la mère de tous les hommes. Yahvé Dieu fit à l’homme et à sa femme des tuniques de peau et les en vêtit. Puis Yahvé Dieu dit : «  Voilà que l’homme est devenu comme l’un de nous,  pour connaître le bien et le mal !  Qu’il n’étende pas maintenant la main, ne cueille aussi de l’arbre de vie, n’en mange et ne vive pour toujours. ! »  Et Yahvé Dieu le renvoya du jardin d’Eden pour cultiver le sol d’où il avait été tiré.

Il bannit l’homme et il posta devant le jardin d’Eden les chérubins et la flamme du glaive fulgurant pour garder le chemin de l’arbre de vie. »

Publicités

6 Comments »

  1. […] Antidragon. le-mythe-d’adam-et-eve […]

  2. 2
    vauclusienne Says:

    dieu fourbe a envoyé l’homme en le changeant en serpent vers la femme pour dire que la femme était responsable du « péché »

  3. 3
    Le Téton Says:

    C’est de la merde !

  4. 4
    belaide Says:

    Dieu est bon !!

  5. 5
    belaide Says:

    Si Dieu a fait ca, alors c’est qu’ils ont meritaient !!!

  6. 6
    LeChercheur Says:

    LE RÉCIT BIBLIQUE DE ADAM ET ÈVE

    UNE ÉTONNANTE PRÉCISION SCIENTIFIQUE!

    La science génétique a depuis longtemps confirmé que les humains ont tous une même origine, c’est-à-dire un premier père et une première mère, ce qui est en accord avec le récit de la création dans la Genèse. Le livre biblique d’Acte 17:26 dit que d’un seul homme, Dieu a fait toutes les nations d’hommes pour habiter sur toute la surface de la terre c’est en parfait accord avec la loi de la génétique.

    Il est intéressant de noter que Dieu fit dormir Adam (comme on le fait dans une importante opération chirurgicale,) a pris une de ses côtes, pour s’en servir lors de la création de la première femme. La science a démontrée que si la membrane de tissu conjonctif d’une côte est intacte, elle repousse. Incorporant ainsi des éléments d’Adam dans Ève, cela soutient encore plus fortement que l’humanité forme génétiquement une même famille. L’emploi de la côte d’Adam dans la création de la première femme fait pensé à des découvertes scientifiques sur le clonage. En 1996, le mouton Dolly, a été cloné à partir d’une glande mammaire de brebis. En 2008 à partir de cellules de peau prélevées sur des adultes ont a obtenus des embryons humains matures. Le récit biblique dit que Jéhovah créa Adam à partir de la poussière du sol. La science nous dit que le corps humain est constitué de 41 éléments chimiques or, on les retrouve tous sur le sol de la terre. C’est donc encore une fois, en accord avec la science.

    Selon la bible, Jéhovah a créé les humains pour vivre éternellement sur une terre paradisiaque à condition qu’ils restent obéissants. Regardons le cerveau humain dont sa structure physique de l’ADN est la chose la plus complexe jamais découverte dans l’univers. Grâce aux recherches comme ceux de James Watson et Gerald Edelman, la science a découvert que si nous considérions toutes les connexions et toutes leurs combinaisons possibles, notre cerveau pourrait en théorie, fonctionner indéfiniment.

    Il y va de même pour la structure très complexe du corps humain. Il est constitué de quelque 7 000 quatrillions d’atomes, de 100 billions de cellules, de dizaines d’organes et d’au moins neuf systèmes majeurs. Pourtant, contrairement aux animaux, les cellules humaines se régénèrent régulièrement avec une copie exacte de notre ADN. En théorie, ce processus devrait être sans fin. C’est une grande énigme pour la science le fait que ce processus cesse de fonctionner. Selon le biologiste John Medina, ils y auraient de mystérieux signaux qui ordonneraient aux cellules de vieillir et de mourir. Il n’est donc pas étonnant que la science ne soit pas encore parvenue à comprendre entièrement la mort. Ces faits s’accordent avec le dessin original de Dieu concernant la possibilité de vie éternelle pour Adam, Ève et leurs descendances sur la terre. En effet, si Adam et Ève n’avaient pas péché, eux et toute l’humanité seraient actuellement sur une terre paradisiaque. Si la science n’a pas de réponse concernant la fin de processus de renouvellement des cellules humaines, la bible elle en donne l’explication, la désobéissance d’Adam et Ève a détraquée le fonctionnement de leur corps.

    NE TROUVEZ-VOUS PAS QUE POUR UN SOI-DISANT MYTHE, LE RECIT BIBLIQUE DE LA CREATION D’ADAM ET ÈVE ÉTONNE PAR SON EXACTITUDE SCIENTIFIQUE?

    À noter que Jésus fils de Dieu qui disait toujours la vérité, a parlé d’Adam et Ève comme d’un fait réel. Dans les évangiles se trouve la généalogie de Joseph et Marie. Dans les deux listes dans ancêtres des parents de Jésus, ce trouvent Adam et Ève. Ailleurs dans la bible, d’autres rédacteurs ont également parlé d’Adam. Aucun d’entre eux et nulle part dans la bible on ne mentionne que ce soit une simple histoire, une fable ou un mythe au contraire, comme pour tous les autres récits bibliques, le récit d’Adam et Ève est pris au sérieux et avec respect.


RSS Feed for this entry

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :