Démocratie, égalitarisme et rupture.

La solution de Hans-Hermann Hoppe (né le 2 septembre 1949); économiste américain d’origine allemande. Interprète parmi les plus éminents de l’économie dite « autrichienne« , il se dit anarcho-capitaliste et à défaut, monarchiste.

Par Gaston de FDS :

Si l’égalitarisme démocratique est à l’origine même des problèmes liés à l’immigration, quelle est la solution ? Selon Hoppe :

«Mettre un terme à cette intégration forcée exige de s’opposer à la dictature de la majorité et suppose de mettre fin au caractère centralisé des décisions. Plus spécifiquement, le pouvoir d’inviter ou d’exclure des populations étrangères doit être retiré aux hommes de l’Etat central pour être remis aux régions, provinces, départements, villes, villages, quartiers résidentiels…»

Pour Hoppe, cet objectif passe par la décentralisation, la sécession (l’une et l’autre par essence contraires à l’égalitarisme et à la règle majoritaire) et la restauration de la liberté d’association et d’exclusion… Une bonne partie des conflits dus à l’intégration forcée disparaîtra, selon Hoppe, quand les villes et les collectivités pourront de nouveau agir comme elles le faisaient jusqu’à une période encore récente, en Europe ou aux Etats-Unis :

Hans Hoppe prône ainsi une communautarisation poussée, allant jusqu’à retirer ses fonctions régaliennes au pouvoir central (qu’il émane de Paris, de Bruxelles ou de l’ONU).

viaDémocratie, égalitarisme et immigration | François Desouche.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :