Système et idéologie

Questions réponses 2 – Jean-Pierre CHEVALLIER, business économiste

« Question : Une remarque de ce post m’a plus particulièrement fait réagir, c’est celui qui dit qui tout ceci (dette, déficit etc…) n’intéressent personne en France. Je pense, mais c’est tout à fait personnel et discutable, que cela tient plus à un (malheureux) déficit en culture économique qu’un véritable dédain. Je suis moi-même titulaire d’un diplôme du supérieur et les (maigres) connaissances économiques que je possède viennent de livres généraux ou de revues spécialisées (aucune formation, même minimale, formation nécessaire pourtant aujourd’hui pour quiconque prétend être informé).

En fait, plus je lis d’articles ou de billets économiques comme les vôtres, plus je me demande si ça n’est pas précisément cette ignorance qui nous coûte très cher… Les Français ne sont des veaux que dans la mesure où ça profite au berger…

Réponse : Hé oui ! Le problème fondamental est le manque de culture économique et financière des Français, même dans les milieux dits bien informés, économiques, et libéraux… et ceci nous coûte cher ! cf. la réaction des Américains face à la grève dans le métro à New York, ou aux fonds de pension… rejetés même par Laurence Parisot et par les libéraux…»

viaQuestions réponses 2 – Jean-Pierre CHEVALLIER, business économiste.

*

« Pourquoi cette initiative ?
Ni les citoyens ni la classe dirigeante n’ont une idée précise de l’efficacité des différentes façons d’administrer un pays. Les chiffres de croissance ou de création d’emplois dans les pays qui mènent une politique alternative sont généralement inconnus. Les citoyens forment leur opinion sur la base de sentiment, d’intuition vague ou sur base d’une idéologie rigide. Même nos dirigeants décident les lignes politiques sur base des mêmes motifs irrationnels, et non pas sur des critères scientifiques ou des constatations empiriques.»

http://www.workforall.org/html/faq_fr.html

*

La perception due à l’idéologie :« une société pervertie par le « néo libéralisme », une sorte de « jungle ultra libérale » sans foi ni loi, mondialisée, dérégulée, ou la concurrence nécessairement la plus sauvage broie les plus faibles.»

Et la réalité : une société étatisée, entièrement socialiste,ici :

http://www.objectifliberte.fr/2009/09/une-societe-liberale-ou-ca.html

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :