Points de vue et solutions des libéraux.

Par Pascal Sain; de liberté chérie.

A 20 mN 40 :

«L’état a nationaliser la Nation, il a étatiser la Nation, il se comporte comme un propriétaire, il se l’ait approprié, il en résulte qu’il décide à notre place de qui il veut voir sur le territoire national, de qui il ne veut pas voir, il définit ce qu’est un étranger.»

«Nous avons des états qui définissent une politique d’immigration à notre place.»

«L’état a créé cette fiction d’une nation qu’il contrôle»


L’immigration et la racisme vus par les libéraux : François Desouche.

Conférence de Lemennicier

à 15 mn :

«Sarkozy, attention , est très gentil, pris individuellement… sans le pouvoir qu’ils ont, ils sont inoffensifs, mais dès qu’ils ont la possibilité de saisir la structure politique dans laquelle nous baignons tous, ce sont des bandits, la bonne analogie, c’est une bande organisée de bandits, qui utilise le pouvoir qu’ils ont de taxer, de règlementer, à leurs fins propres.

L’hypothèse que l’on a, nous économistes, c’est d’utiliser l’argument, les ?.. gens sont rationnels, mais les hommes politiques sont des bandits stationnaires, ils ne pensent qu’à maximaliser leurs revenus par l’impôt… par l’extension de leur pouvoir…leur souci c’est toujours d’augmenter la fiscalité, et d’étendre leur pouvoir…sur votre vie privée…quand on regarde les règles de circulation routière, j’ai bien compris ce que je suis, quand on meurt sur la route, qu’est-ce qui les gènent ? C’est qu’il n’y ait plus de revenu !

Si Sarkozy et Poutine ont un conflit de territoire , c’est: Jusqu’où s’étend ma taxation ? Ce qui arrête nos bandits stationnaires, c’est une frontière, par exemple on a eut une guerre pour savoir à qui appartenait l’Alsace-Lorraine, à la France ? A l’Allemagne ? C’est toute l’histoire des états modernes.

Tout ce qui peut détruire l’état français, je suis pour !

On ne peut s’opposer à un pouvoir qu’en lui imposant un pouvoir réel…Je crois beaucoup dans les vertus du Hezbollah, ils nous rappellent une chose extrêmement importante, quand on tient les armes, on arrête Sarkozy (l’état, l’inspecteur des impôts, les taxeurs.), les voitures d’état, les motards. Vous ne pouvez réaliser quelque chose qu’en opposant un pouvoir réel à celui du monopole de l’état.»

La solution proposée par ces libéraux est la privatisation des rues, puis de quartiers entiers, pour s’opposer à la main-mise de l’état sur la vie des citoyens. Ensuite les propriétaires décideraient qui entre ou non dans leur quartier. On pourrait leur opposer qu’ils se seraient pas à l’abri de Juda qui feraient semblant d’être d’accord avec eux, puis les trahiraient en laissant entrer qui bon leur semble.  Leur conception est peu oligarchique, il faut être propriétaire de sa maison, et pas vraiment réaliste; dans leurs quartiers, les mêmes problèmes réapparaitraient, ils auraient besoin d’une intendance qui se tournerait en état, et qui de serviteur, voudrait ensuite devenir maître, comme c’est le cas aujourd’hui en France.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :