Une quatrième constitution

La 4°

Il existe donc selon Aristote trois constitutions pures et trois constitutions déviées, respectivement : l’aristocratie, la démocratie, la royauté – l’oligarchie, la démagogie, la tyrannie. – Les constitutions pures ont en vue l’intérêt général, les corrompues celui des gouvernants.

A ces constitutions correspondent les quatre caractères donnés dans la rhétorique. On n’argumentera pas de la même façon selon que l’on se trouve en face d’un homme qui considère que la richesse est la supériorité, ou la vertu, ou la force ou la liberté, la fin de toute chose.

Mais aujourd’hui, il manque une constitution, celle dans laquelle les personnes qu’Aristote appelle les magistrats, sont au pouvoir. Les magistratures sont les emplois publics par lesquels on détient une autorité sur les citoyens. Aristote appelle ces emplois:  » les honneurs ».

Ces magistratures constituent l’appareil de l’Etat, nous aurions donc une constitution dans laquelle les magistrats, les fonctionnaires, gouverneraient le pays dans l’intérêt général, et sa déviation: celle dans laquelle ces mêmes magistrats gouverneraient dans leur propre intérêt.

Trou dans le signifiant : Nous nous trouvons face à deux problèmes : quel nom donnerons-nous à la première constitution et quel nom donnerons-nous à la seconde ?

Dans ces constitutions nous aurions donc un état, un appareil, une hiérarchie…. des fonctionnaires, des hommes d’état, des hommes d’appareil, des étatistes, des apparatchiks, des jacobins ou encore des hiérarques.

Le pouvoir appartenant à l’état, c’est-à-dire aux fonctionnaires, cette constitution serait une apparatocratie, une hiérarchie, une étatocratie ou encore une statocratie. Après recherche, le mot statocratie existe.

Il nous faut maintenant des exemples et des noms pour ces deux constitutions. Il est possible que le socialisme tel qu’il était donné sous Mitterrand soit un exemple de statocratie pure : un gouvernement de fonctionnaires dans l’intérêt général. Exemple de statocratie déviée : le système soviétique dans lequel les apparatchiks se sont appropriés le pouvoir et les richesses. Un autre exemple, le communisme, la dictature du prolétariat, les pauvres gouvernent : la  démagogie selon Aristote.

Un caractère particulier correspond à ces constitutions. Nous essayerons de faire ultérieurement un descriptif de chaque caractère suivant chaque constitution.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :