2- La suppression de la rhétorique

Tiré de : « L’art de parler » ; anthologie de manuel d’éloquence.

La mise à l’écart de l’art de parler, qui affecte l’enseignement secondaire et la formation des professeurs à l’école normale supérieure, affecte aussi l’enseignement spécial. Si l’Ecole Royale militaire (fondée en 1751 et souvent saluée par les encyclopédistes comme un modèle de progrès, refondée en 1803, notre Saint-Cyr) conserve entre 1790 et 1792, son cours d’éloquence (la Morale en action (2) des oratoriens Bérenger et Guibaud, 1783, réédité 160 fois jusqu’en 1794) à l’Ecole polytechnique, la question de son enseignement, au sein des belles lettres se pose en 1805. Il en sort le cours de 1806-07 dont la chaire est confiée à F. Andrieux. Le Cours est une déclaration d’intention (3) (complété par le neveu M Andrieux : Rhétorique française; 1825).  C’est la première formalisation d’un art d’écrire bureaucratique (le rapport) qui deviendra vite un style officiel de parole, processus inverse de la tradition – chez Aristote c’est le parler qui devient l’écrit – mais dans le droit fil rationaliste tiré depuis La Ramée, par Descartes et Condorcet. (4) C’est l’ancêtre du style énarque. (5)

1) Rhétorique à laquelle on donne des noms différents : éloquence, art de parler, art oratoire, dialectique parfois.

2) Livre à conseiller ou à retrouver (?) pour les personnes qui s’intéresse à la tradition.( Les deux grands auteurs classiques étudiés depuis l’antiquité sont Cicéron et Quintilien : institution oratoire en 12 livres.)

Après recherche, la Morale en action peut se lire ici, ce n’est pas un cours d’éloquence comme l’affirme l’auteur plus haut ( Salazar):http://books.google.fr/books?id=kX0DAAAAQAAJ&pg=PA1&dq=la+morale+en+action#v=onepage&q=&f=false

3) « le cours est une déclaration d’intention »

Cette phrase peut être prise en deux sens, dans le premier sens : le cours n’est pas réellement un cours de Rhétorique mais une déclaration d’intention de faire un cours de Rhétorique. Dans le deuxième sens, le cours de rhétorique est l’apprentissage des déclarations d’intentions. Regardez les discours politiques de Ségolène Royale ou Martine Aubry, ce sont des déclarations d’intentions : « Nous allons faire ceci – cela ».

4) C’est une volonté des révolutionnaires de supprimer la Rhétorique.

5) C’est Aurélie Filippetti la député socialiste, qui, sur Canal+ a donné une des règles pour répondre aux interviews, règles qui s’apprennent probablement à l’ENA : il ne faut répondre ni oui ni non, mais développer, même si la question n’appelle que la réponse oui ou non. C’est ici qu’est utile ce que les rhétoriciens appellent l’invention, ou l’art de trouver ce que l’on va dire, les arguments en général.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :