Des précautions oratoires.

112. Par précautions oratoires, nous entendons d’après Rollin, certains ménagements que l’orateur doit prendre pour ne point blesser l’auditoire et pour dire des choses qui, sans cela, paraîtraient dures et choquantes.

113. Les plus grands orateurs ont eu souvent recours aux précautions oratoires, et ils ont porté jusqu’au scrupule la crainte de déplaire à leurs auditeurs. Quintilien rapporte que Périclès demandait aux dieux, avant de monter à la tribune, de ne pas laisser échapper un mot qui pût offenser le peuple. Périclès avait raison : un seul mot peut faire échouer tout un discours.

114. On peut distinguer quatre précautions principalement nécessaires à l’orateur : précaution de ménagement, de condescendance, de respect et de convenance.

Cours élémentaire de rhétorique. M l’abbé de Verniolles.

***

Au début d’un discours, ou plus simplement lorsqu’on s’adresse à une personne qu’on ne connaît pas, il y a un exorde dont le but est de capter la bienveillance et l’attention de ceux à qui l’on s’adresse. Il faut employer l’une des quatre précautions, qui suivront.


Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :