Précautions

Pour convaincre les gens de la rue, un problème sera rencontré aux premiers mots connotés (immigration, nationalisme), ils éprouveront de la crainte, comme si on les mettait en face d’un ennemi redoutable, qu’on leur demanderait d’abattre.

Une partie de ces personnes sont peureuses par constitution : une souris les effrayeraient ; Une autre partie l’est par imagination, par croyance : ils pensent l’ennemi plus grand qu’il n’est en réalité ; Une autre partie est dans le réel et pense qu’il y a effectivement quelques risques à prendre parti publiquement en faveur des Natios.

Ces risques sont d’ordre relationnels : on veut éviter de froisser les personnes de son entourage dont les opinions politiques sont différentes ; d’ordre réputationnels : s’il vient à la connaissance du public que l’on partage ces idées, la rumeur courra comme une traînée de poudre, et les conséquences n’en sont pas prévisibles. Aussi bien cela peut être préjudiciable professionnellement ; Aussi bien le préjudice peut se retrouver auprès des fonctionnaires des services publics, qui sont parfois très politisés.

Les risques sont donc :

Relationnels

Réputationnels.

Professionnels

Sociétaux ? Fonctionnarials ?

En conséquence, si l’on veut convaincre ces gens, on doit tenir compte de la crainte et des risques qu’on leur fait courir ; On doit élaborer un  discours et une façon de s’adresser à eux.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :