L’impact médiatique

Le découragement gagne la mouvance déjà fractionnée, après le pic de 2002, année après année, les résultats stagnent.

La voie électorale serait sans issue, mais personne n’analyse l’impact des médias sur l’opinion publique, c’est-à-dire : les élections.

A combien se monterait cet impact si on pouvait le mesurer ? 50 % ? 60 % ?

Pourquoi les français ne votent-ils pas comme ils le devraient, c’est-à-dire selon leur intérêt ?

En grande partie parce que les médias les subornent en leur présentant le Bien comme le Mal, les partis nationalistes modérés comme de dangereux partis extrémistes, des nazis.

L’impact des campagnes de diffamation est très important sur l’opinion publique, depuis 30 ans c’est une salve continue et renouvelée.

Tout ce que la France vénérait et à quoi elle s’identifiait ; acteur, chanteur, comique, s’est tour à tour prononcé contre les partis nationalistes, contre le peuple français.

Chaque jour les journalistes de France déversent quelque calomnie à l’encontre des français, les poussant à  la haine de soi.

TOUT EST MEDIATIQUE

Le combat politique doit se tourner vers les médias, vers la déontologie médiatique, contre ces journalistes qui déforment chaque jour la réalité. En direction de la chaîne hiérarchique qui impose tel présentateur du journal de 20 h plutôt que tel autre.

Si les médias restent les mêmes, les résultats électoraux resteront les mêmes.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :